banniere
 
 
 


PRO NATURA ÎLE-DE-FRANCE
 

le site de Pro Natura IDF
le conservatoire a maintenant son propre site


PRESENTATION

En 1988, un architecte, un agronome, un juriste et un forestier, las de voir le patrimoine de l'Ile de France, leur petite patrie, se défaire sans qu'alors les pouvoirs publics y parent, plutôt que d'attendre, se demandèrent ce qu'ils pouvaient faire pour elle et la conservation de ses espaces naturels.
S'inspirant de l'exemple de nos voisins britanniques et de leur National trust, ils créèrent, bien que la condition faite en France au mécénat ne soit pas aussi favorable qu'outre-Manche, une association dont l'objet serait d'être un conservatoire des espaces naturels : PRO NATURA Ile de France.
A la même époque, et même quelquefois longtemps avant, d'autres avaient eu la même démarche ; ils se réunirent en une fédération des conservatoires régionaux des espaces naturels ESPACES NATURELS DE FRANCE dont PRO NATURA Ile de France s'honore d'être un des fondateurs.
ENF espaces naturels de France (aujourd'hui Conservatoires d'espaces naturels, la Fédération) réunit aujourd'hui 21 conservatoires régionaux d'espaces naturels qui maîtrisent ensemble 8 000 ha en toute propriété, et gèrent 120 000 ha qui leur sont essentiellement confiés par des communes. http://www.enf-conservatoires.org/
Vingt ans après sa création, PRO NATURA Ile de France rassemble les contributions financières d'une centaine de donateurs qui sont ses adhérents tout comme 5 associations qui demandent à leurs adhérents une sur-cotisation reversée à PRO NATURA Ile de France comme le fait NaturEssonne.
Grâce à ces financements bénévoles PRO NATURA ILE DE FRANCE est devenu propriétaire de 235 hectares en Seine et Marne et dans l'Essonne :

 

 

  • A Moret-sur-Loing en bordure de la forêt et aux bords du Loing : prairies de fauche, forêts alluviales ou humides, pelouse sèche de la vallée du cygne.
  • Sur le "bornage"de la forêt de Fontainebleau, à Samois, à Noisy-sur-École
  • Au Vaudoué, autour de la Fontaine de Fourche dont il possède la moitié !
  • Dans la Bassée, dans le périmètre d'une réserve naturelle de forêt alluviale ainsi que dans celui de la zone de protection spéciale de la directive "oiseaux"; ainsi que sur le versant qui domine la Bassée, une vaste pelouse sèche à orchidées qui constitue en outre un bel observatoire de la migration des oiseaux rapaces.
  • Dans L'Essonne, à la limite des Yvelines près des étangs de Bajolet ainsi que sur le plateau du Gâtinais.
  • En bordure des étangs de Bajolet, l'acquisition est toute petite (1000 m2) bien qu'elle ait été complétée, ce qui est assez original, par l'acquisition d'une servitude de maintien en l'état de nature d'un peu plus de 1 ha, ce qui pourrait gêner sérieusement le projet de carrière, projet qui s'est opposé à l'entrée du site dans le réseau Natura 2000 ; cette petite propriété a surtout pour objet de montrer la détermination de nos associations à protéger ce site qui est l'un des fleurons du patrimoine naturel de notre région.

    Pelouses du Gâtinais

  • Sur le plateau du Gâtinais, notre acquisition a été réalisée à l'initiative de NaturEssonne sur près de 25 hectares, avec sa participation financière ainsi qu'avec celle du Corif. Dite " pelouse à Maïté " en l'honneur d'une adhérente du Corif trop tôt partie vers les pelouses éternelles, cette pelouse à Maïté permet d'admirer, entre autres l'orchis pyramidal et le délicat orchis moucheron. Ce petit morceau de nature essonnienne a été le point de départ du classement de 200 ha des "pelouses calcaires du Gâtinais" en zone spéciale de conservation du réseau Natura 2000.

 

Ses acquisitions, en bordure de la forêt de Fontainebleau, pouvant utilement compléter la physionomie d'un parc national, le directoire de PRO NATURA Ile de France a décidé le principe de leur mise à la disposition de l'établissement du parc national dont il ne doute pas qu'il verra prochainement le jour.

L'action bénévole de PRO NATURA Ile de France n'est pas concurrente de celle menée par les Conseils départementaux. Il nous arrive même, lorsque nous avons connaissance, avant eux, d'une occasion d'acquérir un des espaces naturels sensibles leur appartenant, de les en informer. L'investissement réalisé par les amis de la nature et leurs associations (dont PRO NATURA Ile de France est une sorte de coopérative foncière) leur donne une plus grande voix et se révèle souvent un complément, plus qu'utile, indispensable à l'action des pouvoirs publics.

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°22 (juin 2016)
La Lettre de Pro Natura IDF n°22

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°21 (janvier 2015)

La Lettre de Pro Natura IDF n°21

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°20 (septembre 2011)

La Lettre de Pro Natura IDF n°20

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°19 (janvier 2008)

La Lettre de Pro Natura n°19

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°18 (février 2006)

La Lettre de Pro Natura IDF n°18

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°17 (août 2003)

La Lettre de Pro Natura IDF n°17

Téléchargez la lettre de Pro Natura Ile de France n°16 (décembre 2001)

La Lettre de Pro Natura IDF n°16


COMMENT PARTICIPER ?


Aussi, si vous n'y avez pas déjà pensé et si vous le pouvez, accordez quelque étrenne à la nature d'Ile de France ou encore, rachetez vos émissions de CO2 de l'année en permettant la protection de la nature en Ile-de-France en envoyant une participation à :

PRO NATURA Ile de France
21 rue des Provenceaux
77300 FONTAINEBLEAU

Téléchargez le bulletin d'appel à cotisation de Pro Natura Ile de France Le bulletin de cotisation de Pro Natura IDF

 

Un reçu permettant d'obtenir une réduction (66 % de votre don) de l'impôt sur le revenu vous sera adressé au début de l'année suivante (avant la saison de déclaration des revenus).

Une autre façon de contribuer à l'action de PRO NATURA Ile de France est de participer aux chantiers de gestion des espaces naturels, chantiers qu'organisent l'association des naturalistes de la Vallée du Loing et NaturEssonne.

PRO NATURA Ile de France peut répondre aux questions que vous voudriez lui poser à l'adresse électronique de "pro-natura-ile-de-france@wanadoo.fr".

Enfin, vous pouvez faire un don en ligne, en cliquant ci-dessous

 

 

LISTE DES ESPACES NATURELS ACQUIS PAR LE CONSERVATOIRE

 

LA VALLEE DU CYGNE (Moret-sur-Loing 77)

La vallée du Cygne : 2ha 50 de coteau calcaire à orchidées, lézard vert, etc...


PRAIRIE DE MORET (Moret-sur-Loing 77)

Prairie de Moret : 40 ha de milieux divers (forêt alluviale, prairie de fauche, ancienne gravière ) dont environ 1km de bord de rivière


ETANG DE BAJOLET (Forges-les-Eaux 91)

0 ha 10 en bordure de l'étang complétés par une servitude de maintien en l'état de nature sur 1 ha 50


PELOUSE A MAÏTE (Gironville-sur-Essonne et Champmotteux 91)

25 ha de pelouses sèches à orchidées dans le site des pelouses sèches du Gâtinais devenu site du réseau Natura 2000.


FONTAINE DE FOURCHE (Le Vaudoué 77)

La fontaine de fourche : 4 ha de rebord de plateau dans le site classé de la vallée de Boissy-aux-cailles


BORNAGE DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU (Moret-sur-Loing, Noisy-sur-École, Samois-sur-Seine 77)

3 ha en un grand nombre de parcelles disséminées en trois sites distincts, mais tous en bordure quelquefois immédiate de la forêt domaniale de Fontainebleau et à l'intérieur de la "ZPS" (zone de protection spéciale) du réseau Natura 2000.


PELOUSE DE TRECHY (Courcelles-en-Bassée 77)

Pelouse de Tréchy : 12 ha de pelouse sèche en belvédère au-dessus de la Bassée.


NOUE DU ROSSIGNOL (Everly 77)

2 ha en bordure de la noue (rivière) du rossignol au cœur de la future réserve nationale de la Bassée


LE BOIS PRIEUX (Neuvry 77)

Le bois Prieux : 25 ha en plein cœur de la réserve naturelle de la Bassée (réserve naturelle de forêt alluviale). Renfermant un plan d'eau, des prairies humides relictuelles qui abritent la Sanguisorbe officinale (protégée régionale), la Violette élevée (protégée nationale), le plantain d'eau fausse renoncule (protégé régional), un boisement relictuel abritant la Vigne sauvage (protégée nationale) et une montille, zone sèche en fond de vallée, accueillant la Pie Grièche écorcheur...


LE BORD DE SEINE (Vernou-la-Celle 77)

Le paysage de la vallée de la Seine est un des agréments de notre Ile de France : de nombreux artistes en ont laissé des images maintenant connues dans le monde entier. Apprenant qu'une usine, gros parallélépipède gris, viendrait, entre Montereau-Fault-Yonne et Moret-sur-Loing, enlaidir le bord de Seine sans les élémentaires précautions paysagères que dicte cependant le schéma directeur d'Ile de France, nos partenaires l'ANVL et l'ASMSN s'en furent en bataille juridique. Mais les lenteurs de la justice sont telles qu'à rester sur ce terrain, on découragerait l'industriel et adieu, emplois et taxe professionnelles. On se mit donc autour d'une table et convint que PRO NATURA Ile de France pourrait garantir la promesse de replantation d'une bande forestière restituant le paysage en achetant 10m², support d'une servitude de boisement du bord de Seine sur près d'1 ha. Ce qui fut dit fut fait : marins d'eau douce et hérons retrouveront bientôt le paysage qui leur plait.


LA PELOUSE SECHE DE GRANDCHAMPS à SACLAS (91)

Une acquisition d'une belle superficie d'un seul tenant (11 ha 1258) sur un nouveau site de pelouse sèche située à Saclas au sud d'Étampes, venant en prolongement d'un site Natura 2000 et le complétant.


LE GRAND MARAIS (77)

Pelouses en hiver

Pelouses en été

43 ha de carrière réaménagé à vocation écologique, située à Varennes sur Seine, à côté de Montereau-Fault-Yonne et à proximité de la gare. Le site est signalé depuis l'avenue principale : suivre les panneaux "espace naturel du Grand Marais" pour aboutir à un observatoire d'accès public, très apprécié des ornithologues en raison de la grande abondance et de la variété des oiseaux d'eau.

 

 

 

 


LES PREAUX (Marolles sur Seine 77)

Dans le site Natura 2000 de la Bassée, 50 ha d'une carrière réaménagée à vocation écologique permettant l'accueil de la Nette rousse, de la Mouette mélanocéphale et du Fuligule Morillon. Situé sur la commune de Marolles-sur-Seine, à proximité de la réserve ornithologique du Carreau Franc, ce site contribue aussi à la protection des réserves d'eau potable.


MARAIS d'ARBONNE (77)

Début d'acquisition de ce marais sur 1 ha : aujourd'hui largement enfriché, ce marais pourrait permettre la restauration d'une tourbière alcaline, à Arbonne-la-Forêt en lisière de la forêt domaniale et en zone NATURA 2000.


MORET-SUR-LOING (77)

66 ares d'une prairie humide.


MONTIGNY-SUR-LOING (77)

22 ares d'un boisement humide contigü à une parcelle déjà en propriété.


LE VAUDOUE(77)

1,5 ha en 5 parcelles de boisements appartenant au site Natura 2000 du massif de Fontainebleau.


LA BASSEE (77)

3 ha en 2 tenures, l'une de 2,40 ha, l'autre de 1,14 ha (voir la Lettre n°22 pour plus de précisions)


VALLEE du PETIT MORIN (77)

2,8545 ha de forêt humide, dans le nord du département, pour la 1ère fois depuis plus de 20 ans !


LE PARADIS (Ormoy-la-Rivière 91)

Le Paradis avant

Le Paradis après

C'est le nom d'une pelouse calcaire de 1,5 ha sise sur la commune d'Ormoy-la-Rivière, sur le versant ouest de la vallée de la Juine.
NaturEssonne et l'ASHVJA (Association de Sauvegarde de la Haute Vallée de la Juine et Alentours) en avaient entrepris la restauration en supprimant, à grands coups de chantiers bénévoles, la broussaille qui menace la biodiversité typique de ces pelouses sèches.
Cette action pourra se poursuivre dans la durée : en effet, le Paradis a été acquis par Pro Natura IDF avec l'aide d'une subvention de l'Agence des Espaces Verts de la Région Île de France (AEV) le 8 juillet 2016.
Rappelons que l'AEV avait déjà, il y a plusieurs années, aidé à l'acquisition de la pelouse sèche de Grandchamps.
NaturEssonne et l'ASHVJA ont apporté leur quote-part à l'autofinancement associatif qu'implique l'aide de l'AEV.
Voir la Lettre n°22, et la page spéciale sur le site de Pro Natura IDF


Soit plus de 251 hectares en pleine propriété auxquels s'ajoutent des locations de longue durée :

 


CAVERNE SAiNT NICOLAS (Montereau-Fault-Yonne 77)

40 ares d'une ancienne carrière souterraine constituant le site d'hivernage d'une dizaine d'espèces de chauve-souris


ONCY-SUR-ECOLE (91)

acquisition d'une toute petite parcelle (02/2011) pour faire payer à un promoteur son infraction aux règles de l'urbanisme.


(mise à jour : mai 2017)

© Copyright 2009 - 2017 NaturEssonne -   Mentions légales  -   Plan du site  -   Crédits  -   Conception : Ordiciel