banniere
 
 
 


LE GRAND CORMORAN
 

LE SUIVI DES GRANDS CORMORANS PAR NATURESSONNE

Grand cormoran

le Grand cormoran
(photo JM Ducos)

Déjà en 1992...


Extrait du rapport final (Novembre 2005) de Colette MECHIN et Maurice WINTZ, dans le cadre du programme : "Invasions biologiques" (Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable)

 

[...]Pour tenter de répondre au mécontentement (et au désarroi) de ces "gens concernés" (les anglo-saxons utilisent la notion de stakeholders), l'administration en France autorise, dès novembre 1992, "les préfets des départements (...) à délivrer, sur demande motivée, des autorisations de tir aux exploitants des étangs de pisciculture extensive", mais il est ajouté "dans la limite de 5% des cormorans comptés sur le site l'année précédente". Or à cette date, le nombre des Cormorans hivernants n'est connu que grâce aux comptages des ornithologues (qui n'ont lieu qu'une fois par an et concernent toute l'avifaune).







Télécharger l'exposé "Gestion des populations de Grand Cormoran séjournant en France" (1996)



Pour NaturEssonne, ces comptages commencent en 2005.


Il s'agissait de connaître la situation de l'espèce en Essonne, menacée car jugée nuisible, et d'opposer des arguments objectifs aux détracteurs souhaitant sa destruction.


Extrait du rapport établi par Michel Bitter pour la période octobre-décembre 2006.


"Comme vous le savez déjà, le but d'un recensement est de connaître au moment M l'effectif le plus exhaustif et le plus précis de la population. C'est pourquoi le recensement des Grands cormorans doit être effectué dans les dortoirs à la tombée de la nuit. En effet, ces oiseaux grégaires n'étant pas des plantes, leur comptage doit s'apprécier au moment où ils sont le plus groupés et immobiles dans leurs lieux de concentration hivernaux pour ce qui est du recensement "hivernal" c'est à dire les dortoir occupés d'octobre à mars. Les paramètres à prendre en compte en vue d'un recensement efficient sont donc une date et un horaire communs."


Depuis lors, il se poursuivent chaque année, d'octobre à mars. Les résultats sont communiqués à Loïc Marion, coordinateur national.



Consulter le rapport de Loïc Marion, pour la période 2008-2009

Consulter le rapport de Loïc Marion, pour la période 2010-2011


En octobre 2011 : Un espoir pour les Grands Cormorans essonnien...et franciliens

lire le message du CORIF à FNE (CDCFS)

Télécharger le bilan d'activités 2018 pour ce suivi [voir page 1]

© Copyright 2009 - 2019 NaturEssonne -   Mentions légales  -   Plan du site  -   Crédits  -   Conception : Ordiciel