banniere
 
 
 


LES MILIEUX
 

LES ZONES HUMIDES

Les milieux humides

Rivières, plans d'eau, marais, boisements et prairies humides, tourbières… représentent environ 50 km². Ces différents milieux présentent un fort intérêt biologique mais ils sont particulièrement fragiles et subissent des pressions humaines importantes. Les principales zones de marais longent les vallées de l'Essonne, de la Juine, et de leurs affluents (marais de Fontenay-le-Vicomte et d'Itteville…). Cent vingt zones de marais ont ainsi été recensées en Essonne. D'autres milieux ont une origine artificielle (Saclay, bassin de retenue de Saulx-lès-Chartreux sur la vallée de l'Yvette, de Trévoix sur la vallée de l'Orge, ballastières de la Seine…).

Les tourbières sont des milieux humides, acides ou alcalins, constitués de matière organique non totalement décomposée (la tourbe). Huit tourbières couvrant une trentaine d'hectares existent en Essonne, dont la tourbière de Bajolet dans le bois d'Angervilliers, dans le massif de Sénart, sur les hautes vallées de la Juine et de l'Essonne.



En savoir plus avec
© Copyright 2009 - 2018 NaturEssonne -   Mentions légales  -   Plan du site  -   Crédits  -   Conception : Ordiciel