banniere
 
 
 


LES MILIEUX
 

LES LANDES

Les platières gréseuses sont constituées par les plaques de grès surplombant les sables de Fontainebleau, creusées de mares temporaires, alimentées par les eaux de pluie. La faune et la flore sont adaptées à ces milieux acides, temporairement asséchés. Une quinzaine de sites couvre environ 260 hectares en Essonne, notamment le Coquibus dans le massif des Trois Pignons et le Télégraphe à Champcueil.

Les landes ont une végétation formée de sous-arbrisseaux (bruyères, genêts, ajoncs...) se développant sur sol acide, souvent des sables. Elles sont issues d'activités humaines ancestrales, notamment liées au pâcage en forêt par des troupeaux de moutons et de chèvres. En Essonne, on dénombre une trentaine de sites de landes, s'étendant sur environ 200 hectares, essentiellement situés dans les massifs forestiers domaniaux (Trois Pignons, Sénart, Dourdan...).


© Copyright 2009 - 2018 NaturEssonne -   Mentions légales  -   Plan du site  -   Crédits  -   Conception : Ordiciel